Pages vues les 7 derniers jours

jeudi 15 février 2018

Préparation du broyage


Durant 2 jeudis matins nos amis Vinojenn, dont des Tamalou et 1 jardinier (moi) ont abattu les arbres marqués par Gilles. Les branchages, entassés tout au long des talus seront broyés par nous le 14 avril.
C'est le moment de nettoyer vos allées, de les débarrasser surtout des racines pivots (pissenlits). Bien couvertes de broyat, l'entretien ensuite est quasi nul durant 1 voire 2 ans.




mercredi 14 février 2018

Conseils pour jardiner à Feunteun Don à Mellac

Conseils pour le potager de Feunteun Don à Mellac

            Pourquoi un potager super écologique?
 Parce que nos jardins sont installés sur la zone A de captage du château d'eau et que le préfet nous interdit tout apport extérieur à la zone: 0 traitement, 0 fumier, 0 compost....

Une vraie révolution dans notre potager qui nous demande de prendre de nouveaux repères :
   
Arrêtons  : labour, traitements, compost, herbicides
2 Couvrons toujours le sol
ƒSemons sur le sol
4 Mélangeons nos cultures
5… Mélangeons soucis et œillets d'inde parmi nos cultures et installons des plantes aromatiques proches
6 Ayons toujours des fabacées parmi nos légumes
7 Contrôlons naturellement ou astucieusement limaces, escargots, mulots et autres rongeurs
ˆ 8 N'arrachons jamais les racines des plantes cultivées.
9 Contrôlons les herbes dès leur naissance.
Š 
 1 Arrêtons  :
-                    le labour (bêchage), même superficiel
-                    tout traitement chimique ou biologique
-                    tout compost préparé* et tout fertilisant chimique
-                    tout herbicide.
C'est la règle numéro 1, la plus déroutante et pourtant la plus essentielle !
Ne tassons pas le sol nous-mêmes ! Des zones cultivées de 1m20 de large maximum permettent de ne pas y entrer.
L’abandon des traitements nécessite une couverture du sol (règle numéro 2).

2 Couvrons toujours le sol, d'une couverture de 1 à 20 cm d'épaisseur réalisée avec une matière biodégradable issue de la zone de Feunteun don :feuilles, foin sans graine, tonte de gazon séchée, débris forestier,  ...
Adaptons l'épaisseur à la hauteur de nos légumes. Une petite graine semée doit pouvoir sortir la tête de la couverture. La couverture disparaît au fil des semaines en nourrissant les organismes du sol, veillons au moins à ce que le sol ne réapparaisse pas à la vue du soleil brûlant ou de la pluie forte. L'hiver cette couverture protège aussi du gel.

ƒ 3 Semons sur le sol : recouvrir les petites graines (radis, salade, carotte, panais, mâche, épinard, ...) de 1 cm maximum de paille et maintenir l’humidité ou au moins la fraîcheur le temps de la germination

4 Mélangeons et associons nos cultures. Comment ? Plus il y a de plantes, plus leur diversité aérienne et souterraine empêchera le développement des parasites. Par ailleurs les plantes vivent en échangeant des nutriments au niveau de leurs racines avec les organismes du sol. Si elles les nourrissent de façon diversifiée, ces organismes se développent d'autant et par effet retour ils alimentent mieux les plantes (effet de synergie). En dehors de quelques erreurs de mélange à ne pas faire, nous pouvons tout mélanger. Simplement : plantons et semons en prévoyant la place suffisante pour que notre légume se développe et en évitons de remettre au même endroit le même légume deux années de suite.

5 Mélangeons soucis* et oeillets d'inde* parmi nos cultures et installons des plantes aromatiques proches: thym, sauge, romarin, sarriette vivace, lavande, ... Participant à empêcher le développement des parasites de façon très efficace, elles complètent l'effet du mélange de nos légumes.

6 Ayons toujours des fabacées parmi nos légumes : fève, haricot, pois,... doivent se succéder mois après mois parmi nos autres cultures. Cette famille de plantes permet d'amener naturellement de l'azote aux autres légumes.
La règle numéro 2 a besoin de cette règle numéro 6 pour bien fonctionner car souvent la couverture n'apporte quasiment pas d'azote bien qu'elle apporte les autres fertilisants (minéraux et oligo-éléments).

7 Contrôlons naturellement ou astucieusement limaces, escargots, mulots et autres rongeurs. Avouons-le, ces mangeurs de légumes aiment bien se mettre sous la couverture !

Pour les limaces et escargots : heureusement cette couverture élève aussi certains de leurs prédateurs : carabes, crapauds, ... ! Le non labour et le zéro traitement sont essentiels aux carabes qui nichent dans le sol de nos cultures. Ils ont également besoin de zones d'herbes sauvages en bordure de nos cultures. Pour les autres prédateurs, installons proche des abris à hérissons (gros tas de branches+feuilles), à lézards (tas de pierres), ... et des petites mares pour la reproduction des crapauds, etc.

Pour les mulots et autres rongeurs, ne crions pas au secours dès les premiers dégâts, car ces rongeurs mangent aussi des insectes nuisibles et, pour certains, des escargots.

En attendant que l'équilibre entre limaces et prédateurs se stabilise à un niveau acceptable, organisons nous de façon astucieuse :
Plantons au printemps des salades rouges et évitons de planter des légumes trop jeunes (trop petits, trop tendres, Installons des planches ou cartons proches des légumes : limaces et escargots se réfugient dessous, il ne reste plus qu'à les cueillir et à les donner aux canards ou à les emmener en forêt.

ˆ 8 N'arrachons jamais les racines des cultures terminées. Elles nourrissent les organismes qui les bio dégradent et laissent à leur place un sol micro-aéré. Cela permet  aussi de restituer au sol une partie des fertilisants que la plante a utilisée pendant sa croissance. De même, laissons au sol les autres résidus de cultures (feuilles, tiges),  sauf celles consommables !

9 Contrôlons les herbes indésirables (adventices) dès leur naissance en les arrachant dés que possible. En tout cas veillons à ce qu'elles ne  grainent pas. Veillons aussi aux herbes dans les bandes sauvages en bordure, certaines envoient leurs graines par le vent : on les fauche à la fin de leur floraison et on les laisse sur place.
Semer des engrais verts (moutarde, seigle, phacélie) et des plantes à fort enracinement panais, salsifis, ...) aide à contrôler l’installation des indésirable et améliore le sol.

samedi 10 février 2018

La rotation des cultures



La rotation des cultures au potager est le fait de ne pas planter deux années de suite au même endroit les légumes du potager issus d'une même famille.
Cela évite :
  • les maladies,
  • la multiplication des insectes,
  • l'épuisement des ressources du sol en éléments minéraux,
  • la croissance des mauvaises herbes.
La terre du potager aura donc le temps de se restructurer.
Il est utile d'établir un plan de rotation des cultures selon le type de variétés à planter, à savoir :
  • les légumes feuilles qui ont besoin d'un sol riche en éléments nutritifs en azote, exemple : céleri, choux, concombre, épinard, poireau, pomme de terre, salade ;
  • les légumineuses qui enrichissent la terre en azote, exemple : haricot, fève, pois ;
  • les légumes racines qui puisent en profondeur leur nourriture, ils fatiguent donc le sol, exemple : ail, betterave, carotte échalote, endive, navet, oignon, radis.
Quant aux plantes vivaces comme les artichauts, asperges, chayottes, elles serontes du potager et non intégrées à la rotation des cultures.
Bon à savoir : la tomate peut rester plusieurs années au même endroit.

Pour une rotation sur 3 ans


Parcelle 1
Parcelle 2
Parcelle 3
1re année
Légumes feuilles
Légumineuses
Légumes racines
2e année
Légumineuses
Légumes racines
Légumes feuilles
3e année
Légumes racines
Légumes feuilles
Légumineuses

Préparons le printemps 2: prévoir nos plantations

C'est le moment de prévoir nos achats de graines, de préparer piquets et ficelles, de choisir et acheter nos plants de pommes de terre. Le tableau ci-dessous peut vous aider:


Conditions de culture, utilisations culinaires et sensibilité au mildiou d'une trentaine de variétés de pommes de terre

Variété
Durée de culture
Résistance
au mildiou
Rendement
Conservation
Chair
Emploi en cuisine
'Adriana'
de 100 à 110 jours.
Moyen
Très bon
Moyen
Intermédiaire
Polyvalente.
'Amandine'
de 70 à 90 jours.
Médiocre
Assez bon
Médiocre
Ferme
Vapeur, salades, etc.
'Apollo'
de 70 à 90 jours.
Bon
 Bon
Médiocre
Ferme
Vapeur, salades.
'Belle de Fontenay'
de 60 à 80 jours.
Mauvaise
Très médiocre
Très médiocre
erme
Vapeur, salades.
'Bernadette'
de 90 à 110 jours.
Assez bon
Bon
Moyen
Ferme
Vapeur, salades.
BF 15
de 80 à 100 jours.
Moyen
Bon
Assez moyen
Ferme
Vapeur, salades.
'Bintje'
de 100 à 120 jours
Moyen
Excellent
Assez bon
Tendre
Soupes, purées, frites.
'Blanche'
de 100 à 120 jours
Bon
Très bon
Très bon
Tendre
Purées, frites.
'Bleu d'Artois'
120 jours
Moyen
Bon
Bonne
Ferme
Purées, vapeur, chips.
'Charlotte'
de 100 à 120 jours.
Assez bon
Tres bon
Assez bon
Assez ferme
Polyvalente.
'Chérie'
de 100 à 110 jours.
Médiocre
Moyen
Moyen
Ferme
Primeur, vapeur, salades.
'Corne de gatte'
de 120 à 140 jours.
Médiocre
Médiocre
Excellent
Ferme
Vapeur, salades.
'Corolle'
de 100 à 110 jours.
Moyen
Excellent
Moyen
Ferme
Vapeur, salades.
'Daisy'
de 100 à 120 jours.
Moyen
Excellent
Bon
Tendre
Frites, purées, soupes.
'Désirée'
de 120 à 140 jours.
Très bon
Excellent
Très bon
Tendre
Frites, purées, soupes.
'Élodie'
de 90 à 110 jours.
Assez moyen
Excellent
Bon
Intermédiaire
Polyvalente.
'Galante'
de 90 à 110 jours.
Très bon
Moyen
Médiocre
Ferme
Primeur, vapeur, salades.
'Juliette'
de 110 à 130 jours.
Très bon
Moyen
Bon
Ferme
Primeur, vapeur, salades.
'Jeannette'
80 jours.
Très bon
Assez bon
Moyen
Ferme
Salade, vapeur, rissolée.
'Linzer Delikatess'
 de 70 à 90 jours
Assez moyen
Assez bon
Assez bon
Ferme.
Primeur, vapeur, salades.
'Mona Lisa'
de 100 à 120 jours
Bon
Excellent
Assez bon
Intermédiaire
Polyvalente
'Nicola'
 de 100 à 120 jours
Moyen
Très bon
Bon
Ferme
Vapeur, salades.
'Océania'
de 100 à 120 jours
Moyen
Excellent
Assez bon
Intermédiaire
Polyvalent.
'Pompadour'
de 110 à 120 jours
Assez moyen
Assez bon
Bon
Ferme
Vapeur, salades.
'Ratte'
de 110 à 120 jours
Médiocre
Médiocre
Assez bon
Ferme
Vapeur, salades.
'Resy'
de 80 à 100 jours
Très bon
Bon
Bon
Tendre
Frites, purées, soupes.
'Rosabelle'
de 110 à 120 jours
Assez bon
Moyen
Moyen
Tendre
Frites, purées, soupes.
'Rose de France'
de 110 à 120 jours
Médiocre
Très bon
Assez moyen
Ferme
Primeur, vapeur, salades.
'Roseval'
 de 120 à 140 jours
Médiocre
Très bon
Bon
Ferme
Primeur, vapeur, salades.
'Safrane'
de 110 à 120 jours
Assez bon
Excellent
Moyen
Tendre
Frites, purées, soupes.
'Samba'
 de 110 à 120 jours
Bon
Excellent
Bon
Intermédiaire
Polyvalente.
'Sirtema'
de 80 à 90 jours
Assez moyen
Bon
Très médiocre
Tendre
Polyvalente.
'Spunta'
de 110 à 120 jours
Assez bon
Excellent
Assez moyen
Tendre
Frites, purées, soupes.
Emploi en cuisine "Polyvalente" : Vapeur, salades en primeur, frites, purées, soupes...
 C'est aussi le moment de prévoir les associations de plantes pour avoir de meilleures récoltes:
le tableau ci-dessous:

Légume
S'accorde avec...
N'apprécie pas...
Ail
pois, haricot, chou
persil, tomate
oignon
Aubergine
estragon, pois, thym
-
Betterave
choux, céleris, laitues, oignons
fève, céleri, camomille, aneth, menthe, capucine, oignon, origan, pomme de terre, sauge, romarin
laitue, fraise, tomate
Chou de Bruxelles
fève, céleri, aneth, hysope, menthe, capucine, pomme de terre, sauge, romarin
fraise
Chou
fève, betterave, céleri, camomille, aneth, hysope, menthe, capucine, oignon, origan, pomme de terre, sauge, romarin
vigne, fraise, tomate
Carotte
fève, échalote, poireau, oignon, pois, radis, romarin, sauge, tomate
aneth
Chou-fleur
aneth, fève, betterave, camomille, capucine, céleri, hysope, menthe, oignon, origan, pomme de terre, sauge, romarin
fraise, tomate
Céleri
fève, choux, poireau, oignon, tomate
laitue, persil
Citrouille
fève, maïs, menthe, capucine, radis
pomme de terre
Concombre
fève, brocoli, céleri, laitue, pois, radis, tomate
rue, sauge
fève, maïs, menthe, capucine, radis
pomme de terre
Épinard
aubergine, chou, céleri, oignon, pois, fraise
-
Fève et haricot
betteraves, bourrache, choux, carotte, chou-fleur, maïs, oeillet d'Inde, courge, fraise, tomate
Laitue
betterave, chou, trèfle, pois, radis, fraise
-
Melon
maïs, tournesol
-
Oignon
betterave, chou, carotte, laitue, pomme de terre, fraise, tomate
fève, haricot, pois
basilic, carotte, marjolaine, oignons, origan
Poireau
carotte, céleri
betterave, chou, fève haricot, brocoli
Pois
asperge, aubergine, carotte, céleri, concombres, laitue, radis, épinard, tomate, haricots, navets
-
ail, haricot, pois, fève, chou, maïs, laitue, oignon, pétunia, oeillet d'Inde, radis, potiron, courgettes
pomme, citrouille, tomate
Radis
fève, chou, chou-fleur, concombre, laitue, pois, courge, tomate
vigne, hysope
Tomates
asperge, basilic, carotte, oignon, persil, pois, sauge, poireaux, radis
fenouil, pomme de terre, chou

Propriétés des plantes

En puis, certaines plantes ont la propriété d'attirer sur elle les nuisibles. Ainsi, le Solanum nigrum (ou morelle noire) attire les doryphores et s'avère toxique pour leurs larves (au grand bénéfice de la patate !).

Préparons le printemps (1 fabrication de peinture ocre et farine)



 Vendredi matin Francine et moi avons cuisiné notre peinture spéciale jardins familiaux. Nous embellirons le chalet, les bancs, les composteurs, les barrières et les panneaux de l'espace Feunteun don.
Les ocres de France.
 Nos couleurs : rouge vénitien, ocre havane, et ombre calcinée

Recette de la peinture.
Mélangez 260 g de farine (de blé ou de seigle) à 20 cl d’eau. Ajoutez 3 l d’eau chaude. Passez au mixeur pour obtenir une pâte lisse, sans grumeaux.
Laissez cuire à feu doux 15 mn.
Ajoutez 1 kg d’ocre en pluie fine puis 100 g de sulfate de fer.
Chauffez à feu moyen en remuant durant 15 mn.
Versez ensuite 40 cl d’huile de lin (ou, mieux, de noix) puis 4 cl de savon liquide biologique.
Remuez le tout encore 15 mn.
Laissez refroidir : vous disposez de quelques kg de peinture

mercredi 24 janvier 2018

L'A.G.




L’assemblée générale des Jardins familiaux de Feunteun don à Mellac s’est tenue samedi 20 Janvier  à 10h 30 au foyer Ty Intanvez. Les bilans (moral, d’activité et financier) ont été adoptés à l’unanimité par les 20 jardiniers présents. Les points forts de 2017 : 4 séances de travail collectif dont du broyage, l’ accueil des classes de CM, l’accueil de résidents du Soleil levant puis de Bois Joly., 2 visites (de l’IME et du Foyer Rumain), 4 manifestations (le forum des associations,les festivités d’Halloween et le Téléthon).
Année difficile pour des jardiniers, maladies, opérations, décès, déménagement. 8 Jardiniers nous quittent, seulement 3 nous rejoignent. Des parcelles sont donc disponibles.
Le C.A. 2018 composé de Daniel Herry, Gilles Darracq, Maryse Rousselot, Cécile Rouxel, Dominique Mariller, Michel Cousinard, Gérard Prud’homme, Francine Costales, Bruno Le Corre, Florence Robert-Hervé a réélu à l’unanimité le bureau : président Gérard Prud’homme, vice-président Bruno Le Corre, Trésorière Francine Costales, trésorier adjoint Michel Cousinard, secrétaire Florence Robert-Hervé.
Les projets 2018 reprendront les activités de 2017 avec ajout d’interventions de Bretagne Vivante et un concours d’épouvantails entre jardiniers.
Le maire, Bernard Pelleter s’est joint à nous pour fêter les Rois et le récent trophée de l’environnement attribué à nos jardins par Quimperlé communauté.

vendredi 19 janvier 2018

Le trophée de l'environnement


Pays de Quimperlé. Les trophées de Quimperlé communautér

  • Les trophées ont été remis lors des voeux de Quimperlé communauté.
    Les trophées ont été remis lors des voeux de Quimperlé communauté. | Ouest-France
Dans le cadre de la cérémonie des vœux de Quimperlé communauté, jeudi soir à Scaër, cinq trophées ont été décernés et remis par les vice-présidents de l’agglo.
« Ces trophées ont pour objectif de récompenser des entreprises, des associations ou des personnes physiques pour leur investissement dans le Pays de Quimperlé », a rappelé le président, Sébastien Miossec, avant la remise des prix, jeudi soir à Scaër, à l’espace Youenn-Gwernig.Trophée de l’environnement
Les Jardins familiaux de Feunteun Don, à Mellac. L’association exploite un espace communal qui comprend 35 parcelles de 100 m2 et est composée de 32 familles de Mellac, Baye et Le Trévoux. Les membres pratiquent le jardinage écologique et favorisent les échanges et la solidarité entre eux.
 

Trophées : quatre réalisations et un hommage

Environnement : Les Jardins Familiaux de Feunteun Don à Mellac. L'association exploite sur un espace communal 35 parcelles de 100 m2. 32 familles gèrent l'espace en partiquant du jardinage écologique Économie : Sébastien Brishoual à Tréméven. L'éléveur a repris en 2003 la ferme familiale spécialisée en porc et a subi en 2016 un incendie dévastateur. Il a relancé son activité et investi dans un équipement ultramoderne plus respectueux du bien-être animal et de l'environnement. Tourisme : Jacques Noël à Moëlan. Passionnés de randonnées et amoureux de patrimoine, Jacques et Andrée ont ouvert au mois de mai 2014 le gîte d'étape Le Steren ar Mor, implanté sur l'ancien terrain ayant hébergé l'école de voile Rosbras-Brigneau. Solidarités : 100 pour un toit. Depuis sa création, l'association accompagne, loge et entoure les familles de réfugiés en attente de régularisation. Culture : Michèle Bosseur et Claude Morizur. Hommage aux co-fondateurs du Fourneau (basé à Brest) qui incarnent les Rias, festival né en 2009.

Avec ses chantiers concernant l'Accueil de loisirs et la nouvelle déchèterie, la commune de Scaër, qui accueillait la communauté, a été mise en avant, hier, par le président Sébastien Miossec.
Sébastien Miossec président de Quimperlé communauté présente ses vœux, jeudi 18 janvier à Scaër.


La remise du trophée par Marcel Jambou chargé de l'environnement à Quimperlé communauté.
Les remerciements du président au nom de tous les jardiniers.
"L'association des "Jardins familiaux de feunteun don à Mellac" est honorée, heureuse et fière de recevoir ce trophée de l'environnement. Merci à Quimperlé communauté.
Merci à la mairie de Mellac qui a tout mis en oeuvre en 2012 pour que les jardins voient le jour, dans une démarche participative dans laquelle conseillers, services techniques et jardiniers ont collaboré.
Merci au Syndicat des eaux qui nous a fait confiance, avec raison, pour le respect des contraintes imposées pour la qualité de l'eau du captage.
Merci également à la préfecture pour les interdictions de toutes sortes destinées également à préserver la zône de captage. Ces interdictions nous ont obligés à adopter des techniques de culture "plus bio que bio", respectueuses du sol et de l'environnement.
Ce trophée de l'environnement nous encourage à persévérer, dans notre implication  également dans l'environnement social: parmi nos adhérents le foyer Rumain, l'IME, Espoir du pays de Quimperlé, parmi nos visiteurs Les anciens de Bois Joly, du Soleil levant, les très jeunes des écoles, parmi nos collaboration: le Téléthon, le CCAS, les Rias, ...."